Non classé

Articles archivés

Programme du Samedi 26 Mars à Daumazan

Créé par le 17 fév 2011 | Dans : Non classé

affichedaumazan.jpg

R.A.i.N RApprochement INterculturel

Créé par le 22 sept 2010 | Dans : Non classé

 

 » Est une association sans but lucratif créée en 1997

en préfecture de la Haute-Garonne.

Elle regroupe des ressortissants du Congo et des

personnes de différentes nationalités sensibilisées

aux problèmes de l’Afrique. Elle a pour but de

favoriser les échanges culturels entre les diverses

communautés immigrées et la population de

Toulouse. Elle vise à promouvoir différentes formes

d’entraide et de coopération décentralisée entre la

France et les pays en voie de développement. Depuis

juillet 2008, la dimension environnementale est

intégrée au projet de l’association.

En partenariat avec la Fédération Française des

Clubs UNESCO et avec l’Association R.A.I.N

Kinshasa travaillant en République

Démocratique du Congo, des projets de

coopération pour l’aide et l’éducation au

développement et à l’environnement sont proposés

en liaison le programme MAB ( Man and the

Biosphere) de l’UNESCO.

« Biodiversité: Préservons-là! Partageons-là »

Yann Guillaud, socio- économiste du développement

pose ainsi la problématique sur la biodiversité et le

développement durable: « La conservation de

l’environnement est liée à la relation que l’humanité

envisage avec la nature, comment chaque culture la

conçoit. Ainsi la biodiversité est inséparable de la

diversité culturelle et, en définitive, du mode de

développement qu’envisage chaque société..

Lorsqu’une partie non négligeable de l’humanité est

frappée par la misère, donc incapable de maîtriser

son présent, préserver l’environnement en excluant

son utilisation humaine n’a aucun sens… »…. »

R.A.i.N RApprochement INterculturel pdf ecotourisme3.pdf 

pdf ecotourisme2.pdf

Programmation Vacances

Créé par le 01 fév 2010 | Dans : Non classé

Programmation Vacances afficheprogfv-300x251

afficheprogavril.jpg

Activités de novembre 2009

Créé par le 23 nov 2009 | Dans : Non classé

affiche22nov.jpg

 

affiche2511p.jpg

PROCES VERBAL DE LA REUNION DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU 19 SEPTEMBRE 2009

Créé par le 17 nov 2009 | Dans : Non classé

L’an deux mil neuf, le dix neuvième jour du mois de Septembre, il s’est tenu une réunion de l’Assemblée  Générale sur l’Avenue MUFUDU N°14,Q/KINGABWA, Commune de Limete, Siège social de l’association RAIN, sous la responsabilité du coordinateur Patrik Bokeshu.

Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour, notamment:

 

  • La présentation des membres du comité et des nouveaux
  • le mot de madame Marie Thérèse GUILLERMOU
  • La présentation des projets :
    • Adduction d’eau,
    • Foyer de Jeunes,
    • Formation aux Jeunes filles et garçons non scolarisés,
    • Les Filles Mères,
  • Divers.

Prenant la parole, le Coordonnateur a présenté L’ONG RAIN et  son Comité Directeur, il a fait remarquer à l’Assemblée l’absence du président dans cette réunion qui est dite pour des raison indépendantes de sa volonté et ajouté qu’en son absence, lui engage l’Association. Pour  le projet d’Adduction d’eau nous avons installer les pompes immergées.

Les Travaux sont en pleine finition, cependant il nous reste à installer un château d’eau pour la distribution d’eau à la population.

Nous avons déjà franchi toutes les étapes mais il faut des moyens pour que la pompe puisse donner l’eau dans les meilleures conditions.

Deuxième point en rapport avec le mot de Mme Guillermou, elle a commencé à son tour par donner la petite histoire de l’association RAIN et les différents  Partenariats  des associations, Fédération Midi-Pyrénées, des  clubs Unesco, Dire( Données Information Relais sur L’environnement).

Avec RAIN nous avons mis des compétences en commun pour impulser des projets d’échanges et de sensibilisation à l’environnement, au développement durable et aux échanges culturels ainsi que la solidarité internationale entre la région midi-pyrénées et le Congo.

J’ai eu l’honneur de représenter  une association qui est une branche de RAIN,  dénommée  FEMME INTERNATIONALES MURS BRISES En Europe, je fais parti de plusieurs associations. Voilà pourquoi j’avais fais une démarche  pour trouver un outil de productions  pour Les filles mères et les enfants non scolarisé. Parmi les projets :  formation aux métiers de la couture et la décoration susceptibles d’assurer aux jeunes filles des revenus réguliers par la vente de leurs  produits etc.

 

51.jpg52.jpg53.jpg

Rencontre avec le Maire,Mr.Nkama Indi Augustin,

  • Signature de la convention
  • Chantier de forage de puits

Protocole d’accord.La commune de la N’sele s’engage à soutenir les activité L’ ONG (Rain)dans les domaine de l’équipement en eau et du tourisme,notamment en mettant à sa disposition les terrain nécessaire pour l’environnent.La commune de Nsele charge l’ONG (Rain) de luis faciliter les contacts pour un jumelage avec ou plusieurs communes susceptibles de collabores à son développement touristique.

 

10.jpg19.jpg20.jpg34.jpg36.jpg45.jpg48.jpg50.jpg

Une fois le puits creusé,une pompe immergée a été installée, pour permettre de distribuer l’eau à la population au mogen d’une bonne-fontaine munie de 6 robinets.

La population a activement participé aux trauvaux, sous le cotrôle du comité de Quartier.

L’installation de la « fontaine de Dieu » a été accueillie avec enthousiasme par la population locale, pour qui  l’accès à l’eau représentait une contrainte majeure.

Journée de solidarité 5 décembre 2008 à SdF de Limayrac

Créé par le 29 juil 2009 | Dans : Culture, Non classé

Une journée de solidarité a été organisée le 5 décembre 2008 à la salle des fêtes de Limayrac (31),

un programme culturel pour les enfants et leurs parents.

 affiche8decembre1.jpg

 

 

Ci-dessous quelques photos prises pendant les ateliers :

dsc00181.jpgdsc00160.jpgdsc00161.jpgdsc00162.jpgdsc00163.jpgdsc00164.jpgdsc00165.jpgdsc00166.jpgdsc00167.jpgdsc00168.jpgdsc00169.jpgdsc00170.jpgdsc00171.jpgdsc00172.jpgdsc00173.jpgdsc00174.jpgdsc00175.jpgdsc00176.jpgdsc00177.jpgdsc00178.jpgdsc00179.jpgdsc00180.jpg

 

Les travaux

Créé par le 29 juin 2009 | Dans : Non classé

Travail effectué pendant l’année 2009.

Grâce à l’aide accordée par l’agence de l’eau Adour-Garonne,et du Conseil Régional de la direction des affaires Européennes, le puit a pu être installé dans la zone de BIBWA-SOKOTRA en République Démocratique du Congo pour le projet Coopération Décentralisation-Aide au Développement.Nous sommes en attente de la mise en place d’une Pompe émergente.

DESCRIPION DU PROJET : La localité de BIBWA-SOKOTRA se caractérise par une forte concentration de population de déplacés de guerre (environ 900 Familles) ainsi qu’une population urbano-rurale de 7000 personnes aux alentours .Cette population est dépourvue d’eau potable, elle puise à 3 Km dans la rivière Bibwa ou dans les marais insalubres.Nous avons profitons de l’occasion pour témoigner aux instances la gratitude infinie de l’association RAIN et de tous les bénéficiaires de ces puits en RDCongo.

Le 22 Avril RAIN obtenait l’autorisation d’installation.

scanphotosetdocumentspage8.jpg

 

 

scanphotosetdocumentspage7.jpg

Photo de Mme Guilermou avec le Maire de la commune.

Début des travaux de forage :

  • Préparation des lieux.

scanphotosetdocumentspage3.jpg

  •  Arrivée de la machine 

scanphotosetdocumentspage4.jpg

 

  • Début du forage

scanphotosetdocumentspage5.jpg

  • L’eau surgit.

scanphotosetdocumentspage6.jpgLe protocole d’accord entre la commune de la N’Sele et RAIN a été signé le 14 mai 2009.

scanphotosetdocumentspage1.jpgscanphotosetdocumentspage2.jpg

Environnement Solidarité Education au Congo

Créé par le 29 juin 2009 | Dans : Non classé

La rencontre entre la Commune Urbano-Rurale de la N’sele représentée par  MR Bourgmestre AUGUSTIN NKAMA INDI et le Club UNESCO( RAIN) , ayant son Siège sociale en France et en RDCongo a permis de mettre en place un partenariat.

En effet, la Commune de N’Sele est intéressée par les réalisation de projets  d’environnement, d’encadrement des jeunes afin de les former aux métiers de guide touristique et de protection de la nature et des espèces , l’accès à l’eau, et la protection des ressources.

En outre la comparaison des problématiques en Afrique et en Midi-Pyrénées, le travail à l’aide d’outils pédagogiques, pourquoi protéger la nature? d’afrique centrale et de la nature de France.

La commune de NSele est un site historico-touristique. La Commune, prend l’engagement de mettre à disposition un terrain en faveur de l’ONG pour ses activités, ainsi que l’accès libre aux différents sites sous sa gestion.La Commune de la N’sele accepte de sécuriser tous les touristes, Visiteurs, biens et matériels que l’ONG amènera dans sa juridiction.L’association RAIN RDCongo viens d’élire un nouveau Président Monsieur Patron Mulongo, ainsi que d’autres membres à différents postes. Les élections se sont bien passées.

 

environnementsolidariteeducationaucongo.png

Les relations des couples des Villes et Villages en RD Congo

Créé par le 29 juin 2009 | Dans : Non classé

lecouple.png

Projet d’education sur l’environnement

Créé par le 03 mar 2008 | Dans : Non classé

         Les projets d’éducation sur l’environnement portent sur les conditions de vie quotidienne, principalement sur les problèmes de l’eau, de l’énergie et de la préservation des espèces.

photo7.jpgphoto6.jpg

Problématique

         L’ eau est la condition de toute vie et de toutes activités humaines sur la planète: il s’agit donc de la première ressource de base.

          Cette ressource est à la fois très inégalement répartie à la surface du globe, et menacée par les pressions croissantes exercées par divers facteurs ou pratiques: recours massif à l’irrigation pour augmenter la production agricole, consommation excessive ou pollution de l’eau par de nombreuses industries, gaspillages multiples à usage domestique – alors que les besoins ne cessent d’augmenter sous l’effet conjugué de l’accroissement démographique et des transformations du genre de vie… A cela s’ajoute le réchauffement climatique, qui entraîne un accroissement incessant des besoins globaux en eau, et dont les effets se font plus lourdement sentir dans les pays pauvres.

            Actuellement, une grande partie de l’humanité (au moins un milliard d’êtres humains) reste privée d’accès régulier à l’eau potable, base de la vie quotidienne. Dans la plupart des pays africains des millions de femmes dans les campagnes doivent parcourir chaque jour des distances considérables (souvent plus de 10 km) pour approvisionner leurs foyers en eau, surtout en saison sèche: ce genre de situation se rencontre non seulement dans les pays du Sahel, sujets à la sécheresse, mais dans les pays à climat humide d’Afrique centrale (comme les deux Congo). Dans les quartiers populaires des grandes villes le problème est aussi grave: les habitants sont condamnés à des queues interminables devant les rares fontaines publiques, à moins d’acheter l’eau à des prix exorbitants à des revendeurs privés.

             Mais dans beaucoup de régions, la pénurie d’eau va de pair (ou alterne au cours de l’année) avec son excès en volume: phénomène dont les conséquences peuvent être aussi graves, voire même dramatiques. Ainsi, des pluies excessives provoquent des inondations destructrices, des glissements de terrain et autres catastrophes; de plus, elles perturbent sérieusement les activités quotidiennes et les déplacements essentiels en rendant les pistes impraticables. Enfin, elles entrainent la multiplication de mares d’eau stagnante, qui constituent une menace permanente pour la santé des populations: paludisme, typhoïde, diarrhées, etc; toutes ces maladies, qui affectent en premier lieu les enfants (et constituent le plus souvent la principale cause de décès), sont liées à l’eau.

             Au total, l’accès à l’eau et sa qualité conditionnent la santé et la vie quotidienne des familles pauvres, et tout d’abord des enfants.

             Tout ceci justifie un effort intense d’éducation et de sensibilisation aux problèmes de l’eau: effort qui doit viser en premier lieu les enfants, ceux-ci étant dans bien des cas les premiers concernés.

             Un projet éducatif axé sur l’eau et l’environnement doit se doter d’un cadre thématique cohérent et d’outils pédagogiques adaptés au public visé. C’est sur ces bases que sont définis les objectifs concrets et les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre ceux-ci.

 

Cadre thématique

Le cadre thématique doit être conçu de manière à sensibiliser les enfants des écoles ou les jeunes des collèges et lycées professionnels aux multiples dimensions du problème de l’eau, ainsi qu’à leur caractère global. Mais il doit en même temps partir autant que possible de leur expérience quotidienne, afin d’éviter de poser les problèmes en termes trop abstraits.

      Les principaux thèmes de base peuvent être définis comme suit:

        1) Eau et vie quotidienne

                  _ Besoins de base et principaux usages domestiques

                  _Conditions d’accès à l’eau potable

                  _Gestion domestique de l’eau. Lutte contre les gaspillages.

        2)Eau et activités économiques

                 _L’agriculture irriguée: justifications, contraintes et mesures d’accompagnement nécessaires

                 _Usages industriels de l’eau: contraintes et dangers de la surconsommation. Problèmes de pollution.

        3) Eau et santé

                _Eau et hygiene

                _Maladies liées à l’eau

                _Controle de la qualité de l’eau

Objectifs

1) Elaboration de messages pédagogiques clairs et accessibles pour chaque thème ou sous thème

2) Mise au point d’une méthode adéquate de diffusion de ces messages

3) Organisation d’activités axées sur la participation et la libre expression des enfants ou des jeunes. Un projet de confrontation de deux réflexions différentes faite par des enfants français et des enfants congolais sur la consommation de l’eau, de l’énergie et sur la  préservation des espèces dans leur pays respectifs:

                   _réactions aux messages diffusés

                   _débats par petits groupes

                   _jeux de rôles

                   _dessins, montages, modes de représentation divers

Moyens

Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de disposer de matériel pédagogique de base et de moyens de communication:

                  _Matériel de projection pour diapositives

                  _Ordinateur portable

                  _Panneaux d’exposition

                  _Photos, gravures, figurines…

                  _Matériel de dessin de peinture

                  _Panneaux solaire

D’autre part, compte tenu de la nécessité de coordonner les activités menées en France et en R.D.Congo, il convient de prévoir:

         -un billet d’avion Toulouse-Kinshasa aller-retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

123

Petites et grandes vibrations |
fcpe collège Pilatre de Roz... |
Association des parents d'é... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MARMITES
| laguierche2008
| EMPT-PMS_73